Entrepreneuriat

Trier les mesures par axes

En Wallonie, 99% des entreprises relèvent de la catégorie des PME. Ces PME emploient plus de 78% des salariés du secteur privé et génèrent 18% du PIB. En dix ans, le nombre de PME s’est accru de 12 %.

Les taux de survie et de création d’entreprise en Wallonie ont augmenté sur la période 2010-2012 et se sont progressivement rapprochés des taux de la Flandre (En 2012, les PME wallonnes affichaient des taux de survie de 90% à 1 an, 80% à 2 ans et 75% à 3 ans).

Ces chiffres sont la résultante de différentes politiques mises en œuvre au niveau wallon :

  • Le développement d’une culture entrepreneuriale pour faire émerger des générations entreprenantes

Selon une enquête réalisée auprès des jeunes agés de 17 à 30 ans, une série d’éléments ont été mis en évidence :

  • Le système éducatif sensibilise peu à l’esprit d’entreprendre
  • La sensibilisation à l’entrepreneuriat est encore trop théorique
  • L’envie d’être son propre patron diminue avec l’âge : 56% des étudiants et 50% des diplômés préféreraient être leur propre patron
  • 1 jeune sur 2 envisage de créer sa propre entreprise
  • 6 jeunes sur 10 n’ont pas été suffisamment informés sur les dispositifs d’aide à la création d’entreprise
  • Le soutien à la création d’activité (accompagnement, aides financières)
    Les bourses de préactivité, les incubateurs ou encore l’accompagnement par les conseillers d’entreprise permettent aux porteurs de projets de professionnaliser leur dossier et de lancer leur activité en en mesurant les risques.
  • Le soutien à la croissance des entreprises (accompagnement, aides financières)

Sur la période 2006-2012, l’emploi des PME a augmenté de 15% en Wallonie contre 9% en Flandre. En outre, on constate que la croissance annuelle de la valeur ajoutée des PME wallonnes est légèrement supérieure à celles du nord du pays: 5,2% vs. 5,0% entre 2006 et 2012.

Au niveau wallon, il apparaît que trois PME wallonnes sur quatre affichent un grand potentiel de croissance. Dès lors, il est crucial pour notre économie de détecter et de soutenir adéquatement ce potentiel de croissance. Le plan Marshall a identifié 3 nouveaux marchés pouvant devenir des contributeurs significatifs à la création et à la croissance de PME en Wallonie: l’économie numérique, l’économie circulaire et l’économie créative ou encore les circuits courts.

L’accompagnement par un réseau de conseillers en entreprise et les aides financières sont de réels outils à disposition des entreprises pour les aider à croître.

Toutes les mesures sont synthétisées ci-après. N’hésitez pas à ajouter votre contribution.

Les mesures

11. Renforcer l’offre d’accompagnement managérial

11. Renforcer l’offre d’accompagnement managérial

Renforcer la mesure CXO et réévaluer les critères d’éligibilité (max. 20 travailleurs, max. 5 ans de vie) afin de toucher un plus grand nombre de PME. Continuer le développement d’un réseau d’Interim Managers et d’administrateurs indépendants à mettre au profit des entreprises: Renforcer le réseau d’Interim Managers pour l’ensemble des entreprises et créer un réseau […]

12. Permettre aux entreprises de rebondir en renforçant les outils de soutien spécifique aux entreprises en difficulté et permettre d’avoir une seconde chance en cas d’échec

12. Permettre aux entreprises de rebondir en renforçant les outils de soutien spécifique aux entreprises en difficulté et permettre d’avoir une seconde chance en cas d’échec

Renforcer le dispositif de prévention de la difficulté: Créer un mécanisme de veille des entreprises en retournement sur base d’indicateurs économiques, financiers, comptables (basés sur le Big Data); Renforcer l’utilisation des outils par le réseau des opérateurs permettant de détecter les difficultés rencontrées par les entreprises de manière précoce pour alerter les entrepreneurs le plus […]

13. Assurer un accompagnement intensif auprès de projets ou entreprises (champions) à forte croissance ou à l’effet structurant sur le tissu économique wallon

13. Assurer un accompagnement intensif auprès de projets ou entreprises (champions) à forte croissance ou à l’effet structurant sur le tissu économique wallon

13. Assurer un accompagnement intensif auprès de projets ou entreprises (champions) à forte croissance ou à l’effet structurant sur le tissu économique wallon
5 2 votes

Développer une offre de services intensive spécifiquement adaptée aux champions wallons. Offrir à ces champions wallons un traitement spécifique (« VIP ») sur une durée fixe déterminée à l’avance, notamment en: Fournissant un coaching exclusif via l’accélération de la mise en place des Account Managers en charge d’accompagner proactivement les champions dans la durée: Développant un ciblage […]

1 2