Innovation

Trier les mesures par axes

Quand on parle d’innovation, on envisage tant l’innovation technologique que non-technologique (produit, service, modèle d’affaires, processus, mode d’organisation, réseaux, etc.). L’innovation peut être assurée par une seule organisation ou via des partenariats. Il s’agit donc d’une vision large et ouverte de l’innovation. Entre 2009 et 2011, 7PME sur 10 on été innovantes.

La politique wallonne d’innovation donne une place centrale aux PME : le Plan Marshall 4.0, leur implication dans les Pôles de compétitivité, la spécialisation intelligente… En 2014, 4 forces et 3 faiblesses ont été constatées de manière récurrente pour le système d’innovation wallon:

  • Les forces :
    • Un bon niveau de qualité de la recherche fondamentale menée dans les Universités (en 2013, environ 310 millions d’euros ont été alloués à la recherche fondamentale par la Fédération Wallonie-Bruxelles);
    • Des dépenses de R&D des entreprises wallonnes en 2011 (2,8% du PIB) supérieures à la plupart des pays de l’Europe des 15 et proche de l’objectif européen de 3% du PIB;
    • Un niveau de formation de la population supérieur à la moyenne européenne (en 2012, 33% des wallon(ne)s entre 25 et 64 ans ont suivi des études supérieures conte 27% en moyenne pour l’UE-27);
    • Une création d’emploi dans les services High Tech à forte intensité de connaissance en augmentation de 4,8% entre 2008 et 2012, ce qui est supérieur ou égal à la plupart des pays de l’Europe de 15.
  • Les faiblesses :
    • Un pourcentage de nouveaux diplômés en sciences et en sciences appliquées (par rapport au total des nouveaux diplômés) nettement inférieur en Wallonie qu’au niveau européen;
    • Une valorisation commerciale de la recherche encore limitée en Wallonie (une part des nouveaux produits dans le chiffre d’affaires inférieure au niveau observé dans l’Europe des 15, un nombre de nouvelles spin offs issues des universités francophones en diminution depuis le milieu de la décénie précédente);
    • Des dépenses en R&D et innovation, technologique et non technologique, par les PME, en particulier dans les secteurs traditionnels en diminution (baisse de la proportion des dépense de recherche industrielle dans les entreprises de moins de 250 employés: de 40% au milieu des années 2000 à 29% en 2011).

    Lorsqu’on interroge les PME quant aux facteurs clés de succès pour une innovation réussie, elles en identifient 5 : une bonne maîtrise de la technologie, une bonne connaissance des attentes du client, une bonne organisation du développement du nouveau produit et une équipe interne compétente, une excellente idée et les moyens financiers nécessaires. Sur ce dernier point, en 2015, l’enveloppe d’aides publiques à destination des PME wallonnes pour la R&D s’élevait à 330 millions d’€.

    Toutes les mesures sont synthétisées ci-après. N’hésitez pas à ajouter votre contribution.

Les mesures

46. Elargir le rôle des incubateurs et des hubs en se focalisant sur la proactivité, en favorisant le transfert de technologies et le réseautage

46. Elargir le rôle des incubateurs et des hubs en se focalisant sur la proactivité, en favorisant le transfert de technologies et le réseautage

46. Elargir le rôle des incubateurs et des hubs en se focalisant sur la proactivité, en favorisant le transfert de technologies et le réseautage
5 1 vote

Développer une approche proactive au sein des incubateurs visant à favoriser le réseautage de PME avec différents acteurs (publics et privés) en vue de renforcer l’innovation des PME wallonnes. Assurer le rôle de passerelle entre la recherche technologique et le marché en: Détectant les projets innovants au sein des acteurs de recherche partenaires; Transférant les […]

36. Stimuler l’innovation non-technologique comme vecteur de compétitivité

36. Stimuler l’innovation non-technologique comme vecteur de compétitivité

Communiquer davantage sur l’aide à l’innovation non technologique de la DGO6. Accélérer l’intégration prévue des techniques de créativité et des nouvelles manières de travailler (ex: « design thinking », apport des sciences humaines et sociales) au sein des entreprises afin de générer des idées nouvelles (travail de Creative Wallonia Engine). Accélérer l’adoption et la diffusion des méthodes […]

37. Intensifier le développement d’une plateforme pour favoriser l’innovation ouverte

37. Intensifier le développement d’une plateforme pour favoriser l’innovation ouverte

Organiser différents événements (ex: conférences, workshops) afin de promouvoir la pratique de l’innovation ouverte en Wallonie. Intensifier le développement d’une plateforme d’innovation ouverte mettant en relation les entreprises et toutes les parties prenantes externes (i.e. clients / fournisseurs): Permettre aux entreprises de soumettre leurs problèmes technologiques pour que les parties prenantes de la plateforme tentent […]

38. Favoriser la mise en place de consortiums pour augmenter le taux de succès des appels à projets européens

38. Favoriser la mise en place de consortiums pour augmenter le taux de succès des appels à projets européens

Orienter la communication aux entreprises sur les avantages liés à la participation à un projet européen à l’aide d’un business case et d’exemples de succès déjà obtenus. Renforcer la communication sur l’existence de la base de données d’appels à projets européens du NCP et de plateformes dynamiques d’opportunités d’affaires internationales (ex. Trade4U de l’Agence pour […]

39. Promouvoir les sciences dans l’enseignement

39. Promouvoir les sciences dans l’enseignement

Renforcer la communication autour des initiatives de sensibilisation aux études scientifiques et métiers techniques existants dans le secondaire: Se concerter avec la Fédération Wallonie-Bruxelles pour définir et respecter un quota minimum de messages autour des avantages et débouchés des études scientifiques sur les ondes wallonnes et bruxelloises (TV, radio). Mettre l’accent sur la sensibilisation des […]

40. Informer les entreprises et les prescripteurs des mécanismes d’innovation disponibles et en améliorer la lisibilité

40. Informer les entreprises et les prescripteurs des mécanismes d’innovation disponibles et en améliorer la lisibilité

Par rapport aux entreprises: Former l’ensemble des opérateurs/structures d’accompagnement aux métiers respectifs de chacun en matière d’innovation; Assurer un transfert d’information vers les entreprises sur les mécanismes d’innovation existants lors de tout contact avec un opérateur; Organiser des témoignages par les pairs ayant utilisé ces différents services. Par rapport aux prescripteurs: Organiser des séances d’information […]

41. Sensibiliser et former les PME aux enjeux de la propriété intellectuelle et à la gestion de leur patrimoine immatériel

41. Sensibiliser et former les PME aux enjeux de la propriété intellectuelle et à la gestion de leur patrimoine immatériel

Renforcer la sensibilisation des PME sur l’importance de la propriété intellectuelle et de la gestion du patrimoine immatériel dans leur stratégie de croissance en: Incluant de manière systématique un diagnostic lié aux enjeux et à la maturité de l’innovation (de produits, de processus, d’organisation,…) au sein des PME; Intégrant les coûts règlementaires. Développer un questionnaire […]

42. Intensifier la coordination entre les différents acteurs publics et privés

42. Intensifier la coordination entre les différents acteurs publics et privés

Sensibiliser et former à l’innovation les structures d’accompagnement et les Pôles de compétitivité sur les spécificités de chacun afin d’accroître l’effet de levier de chaque intervention. Organiser la redirection de l’entreprise vers l’opérateur adéquat selon ses besoins en assurant un partage maximum de l’information: mettre en oeuvre des méthodes et processus partagés (entre les acteurs […]

43. Favoriser le transfert de technologies et sensibiliser et communiquer davantage sur les acteurs existants qui facilitent le transfert de technologies

43. Favoriser le transfert de technologies et sensibiliser et communiquer davantage sur les acteurs existants qui facilitent le transfert de technologies

Favoriser le transfert de technologies vers les PME en renforçant leur capacité à mener à bien des partenariats d’innovation, notamment avec les centres de recherches et les universités wallonnes, belges, ou européennes: Mettre à disposition des entreprises peu ou pas innovantes des experts de l’innovation dont le rôle sera d’évaluer une technologie, réaliser des benchmarks, […]

44. Susciter davantage de partenariats d’innovation

44. Susciter davantage de partenariats d’innovation

Mettre en place de forums physiques de partage d’expériences d’innovation. Renforcer l’accompagnement des entreprises dans des partenariats d’innovation: Renforcer la communication sur l’existence d’acteurs publics et privés spécialisés dans ce domaine; Renforcer la communication par rapport à l’existence et le rôle du NCP et des ALS (Agents de Liaison Scientifique); Détecter les entreprises ayant un […]

1 2