15. Améliorer l’accompagnement des entrepreneurs au niveau de la préparation et de l’introduction d’un dossier de financement

  • Organiser des formations données par le secteur bancaire aux structures d’accompagnement publiques pour expliquer ce qui est analysé et attendu dans un dossier de demande de crédit (critères quantitatifs et qualitatifs).
  • Améliorer la compréhension par l’entrepreneur et les prescripteurs des attentes des financeurs vis-à-vis d’un « bon » dossier de crédit:
    • Améliorer la notoriété de la formation « Le financement alternatif, tour d’horizon » donnée par la Febelfin à destination des entrepreneurs, experts comptables, comptables, employés de la banque (partage sur les critères évalués par une banque pour avoir un bon dossier de crédit);
    • Créer une formation visant à maîtriser tous les outils de financement des PME, à l’instar de celle organisée par la Chambre de Commerce de Bruxelles;
    • Renforcer l’utilisation du réseau des prescripteurs comme levier de communication et de marketing des outils de financement publics et privés.
  • Mettre à disposition des entrepreneurs et experts du chiffre des outils (partagés et validés par les acteurs publics et privés) leur permettant de réaliser un « bon » plan d’affaires:
    • Renforcer la communication à propos de l’initiative des experts comptables permettant de réaliser un dossier de financement en ligne.
  • Créer et mettre à disposition des entrepreneurs et prescripteurs, via le site www.infos-entreprises.be, des tableaux bords à remplir en ligne et interactifs uniformisés et définis en collaboration avec le secteur bancaire (Febelfin) qui pourront être directement échangés avec les banquiers (plan de financement, trésorerie, prévisionnels).
15. Améliorer l’accompagnement des entrepreneurs au niveau de la préparation et de l’introduction d’un dossier de financement
4 1 vote

Un commentaire sur la mesure 15. Améliorer l’accompagnement des entrepreneurs au niveau de la préparation et de l’introduction d’un dossier de financement

  • Il serait aussi utile de former les employés des banques à l’évolution économique et aux nouvelles technologies.
    La gestion des dossiers de crédit via des call centers ne laisse pas beaucoup de place aux explications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *