Méthodologie

Dès sa phase de conception, à l’instar de la méthode ayant récemment fait ses preuves pour l’élaboration du plan numérique, la proposition de Manifeste pour les PME s’est démarquée des méthodes traditionnelles de l’action publique, en intégrant les principes de collaboration, de co-création et d’approche bottom-up.

Ainsi, pour remettre sa proposition de Manifeste, le Conseil des PME, instance indépendante composée en grande majorité d’entrepreneurs et de chefs d’entreprises présidée par Yves Noël, s’est appuyé sur les travaux complémentaires de 5 groupes de travail thématiques.

Chaque groupe de travail, composé d’une trentaine de membres représentant le monde de l’entreprise et les organismes publics wallons, s’est réuni à 2 reprises durant l’automne 2015 afin de:

  1. Réaliser un état des lieux du dynamisme de création et de croissance des PME selon la perspective spécifique de leur thème (financement, innovation, etc.) ainsi qu’une revue critique des mesures existantes visant à faire des propositions nouvelles et impactantes pour les PME;
  2. Enrichir, structurer et hiérarchiser les mesures identifiées lors de la première réunion afin de les soumettre au Conseil des PME.

Le Conseil des PME a ensuite sélectionné les mesures qu’il considère comme étant les plus importantes et les plus impactantes pour la Région.